Soukhoï Su-34

Soukhoï Su-34
Vue de l'avion.
Un Soukhoï Su-34 en 2020

Constructeur Soukhoï
Rôle bombardier tactique, lutte antinavire
Statut Production
Premier vol
Mise en service
Coût unitaire 36 Millions $
Nombre construits 100+
Équipage
2
Motorisation
Moteur Lyulka AL-35F
Nombre 2
Type turboréacteur à double flux
Poussée unitaire 122,6 kN
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 14,70 m
Longueur 23,34 m
Hauteur 6,36 m
Surface alaire 62,04 m2
Masses
À vide 20 000 kg
Maximale 45 000 kg
Performances
Vitesse maximale 1 900 km/h
Plafond 17 000 m
Rayon d'action 2 000 km
Armement
Interne 1 canon GCh-301 de 30 × 165 mm
Externe Missiles  : Kh-29T, Kh-29L, Kh-25ML, S-25LD, Kh-59M, Kh-31A, R-27, R-73 et R-77
Bombes : KAB-500Kr et KAB-500L (en)
modifier Consultez la documentation du modèle

Le Soukhoï Su-34 (désignation d'exportation : Su-32) (Code OTAN Fullback) est un bombardier tactique russe avec des capacités de lutte antinavire.

Contexte

Un Soukhoï Su-34 en octobre 2015 lors de l'intervention militaire de la Russie en Syrie.

Pendant les années 1970-80, la force de bombardement tactique soviétique était principalement constituée par les MiG-27 et Su-24M, mais devant la menace que constituaient les nouvelles armes dites « intelligentes » et « de haute précision », l'URSS décida de s'adapter à la situation et de créer le Su-34. Son équivalent occidental est le Tornado IDS ou le F-15 Strike Eagle.

Conception

Les travaux concernant la nouvelle machine, initialement dénommée Su-27IB pour Istrbitel-Bombardirovchik (chasseur-bombardier), débutèrent dans les années 1980 sous la direction de Mikhaïl P. Simonov avec comme concepteur l'ingénieur Rolan Martirosov[1] et les premières esquisses étaient terminées en 1987. Le premier vol du prototype eut lieu le , c'est alors que débutèrent les essais et, le , le premier Su-34 de série (no 43) prenait l'air.

Changements structuraux

  • Pour une meilleure coordination entre les membres d'équipage assis sur siège éjectable K-36DM, la configuration côte-à-côte fut choisie, ce qui nécessita un remodelage de l'habitacle, ce dont les ingénieurs profitèrent pour accroître la capacité en carburant qui passa de 9 400 kg à 12 100 kg. Il est, comme sur le Su-25, protégé par un blindage en titane de 17 mm. Une cabine confortable étant utile pour des vols de longue durée, la pression régnant à l'intérieur est la même qu'à 2 400 m d'altitude.
  • L'avion bénéficie de plans canards qui possèdent plusieurs rôles : suppression des effets des turbulences, augmentation de la manœuvrabilité et soufflage de la couche limite par la génération de vortex qui évite son décollement aux grandes incidences.
  • Suppression des entrées d'air mobiles, qui ne sont pas nécessaires pour un chasseur-bombardier.
  • Le cône de queue a été rallongé et doté d'un radar et d'un magnétomètre pour la version anti-navire. Le parachute de freinage a été déplacé sur le dessus du fuselage.
  • Agrandissement des dérives qui contiennent des réservoirs.

Systèmes, armement

Soukhoï Su-34 au MAKS 2015.

Pour localiser l'adversaire, le Su-34 possède plusieurs moyens : deux radars assurant une couverture sur 360° et pouvant travailler en mode de suivi de terrain. L'accrochage des cibles aériennes peut se faire « du regard » grâce à la visière du casque. Et pour la destruction de l'objectif, le Su-34 possède douze points d'ancrage auxquels il est possible d'accrocher un vaste assortiment d'armes dont des missiles air-surface supersoniques capables de détruire un objectif placé à une distance de 250 km.

Il dispose d'un viseur laser intégré[2], ce qui le dispense de nacelle dans le cadre des bombardements avec armes à guidage laser, notamment KAB-500 et KH-29L. Néanmoins des nacelles de reconnaissance peuvent êtres fournies, avec des capteurs optroniques, laser et infrarouge. La nacelle française Damoclès équipe notamment certains avions russes[3].

Utilisateurs

Drapeau de la Russie Russie

  • L'armée de l'air russe possédait quelques dizaines d'exemplaires du Su-34 dont les premiers exemplaires de série livrés en 2012 ont été intégrés officiellement en et prévoyait d'en acheter 92 avant 2020[4] pour 140 milliards de roubles pour équiper trois escadres (régiments dans la terminologie russe). En , les médias russes indiquaient soixante-treize avions construits dont huit prototypes[5].
    • 559e régiment de bombardiers, 4e armée aérienne, base aérienne de Morozovsk, effectif complet de trente-six appareils au .
    • 277e régiment d'aviation, 303e division composite aérienne, 11e armée aérienne, base aérienne de Khurba (Kraï de Khabarovsk).

Futurs utilisateurs

Drapeau de l'Algérie Algérie

Engagements

Su-34. Vue de dessous.

L'armée de l'air russe déploie des Su-34 en Syrie en soutien à l’armée syrienne pendant la guerre civile syrienne. En , des Su-34 et des Tu-22M3 russes décollent de la base iranienne de Hamedan pour frapper des cibles de l’État Islamique et du Front Fatah Al-Cham dans les provinces d'Alep, de Deir ez-Zor et d'Idlib. Ils détruisent plusieurs dépôts de munitions, postes de commandement et camps d'entraînement[7],[8]. Cette opération est l'une des premières occasions de mettre à l'essai certains systèmes d'armes peu utilisés jusqu'alors par le pays, tels que des bombes à guidage satellitaire[9].

Le 3 mars 2022 à 12 h 23 EET (UTC+2), l'armée ukrainienne annonce avoir abattu un Su-34 russe près de la ville de Volnovakha, au huitième jour du conflit armé qui oppose les deux pays[10],[11]. Plusieurs (16) exemplaires auraient été détruits par l'armée ukrainienne en date du 03 octobre 2022[12].

Accidents

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?
  •  : deux Su-34 entrent en collision en pleine nuit, au-dessus de la mer du Japon. On annonce un rescapé, deux tués et un disparu.

Voir aussi

Ordre de désignation

Su-7 - Su-9/Su-11 - Su-15 - Su-17/Su-20/Su-22 - Su-24 - Su-25 - Su-27 et dérivés - Su-47

Variantes

Articles connexes

Sources

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Soukhoï Su-34, sur Wikimedia Commons
  • (ru) Avions supersoniques du monde par Valerii Bagratinov
  • (ru) Mensuel Aviatsia i Kosmonavtika (Aviation et Cosmonautique) d'

Références

  1. Krikor Amirzayan, « Disparition de l’arméno-russe Rolan Martirosov le concepteur de l’avion de chasse russe Su-24 », sur Nouvelles d'Arménie Magazine, (consulté le ).
  2. (en) Thomas Newdick, « All The Crazy Quirks And Features On Russia’s Su-34 Fullback Strike Fighter », sur The Drive (consulté le ).
  3. (en) Vladimir Karnozov2008-01-16T08:30:00+00:00, « Russian fighters to use Thales Damocles targeting pods », sur Flight Global (consulté le ).
  4. « Le Sukhoi SU-34 « Fullback » en service ! », sur Avia News, (consulté le ).
  5. (ru) « ВКС России получили еще три бомбардировщика Су-34 », sur Live Journal,‎ (consulté le ).
  6. Yacine Babouche, « L'Algérie commande à la Russie 12 bombardiers Sukhoï-34 », TSA-Algerie.com, (consulté le ).
  7. Isabelle Mandraud, « Moscou et Téhéran resserrent leur coopération militaire en Syrie », Le Monde, (consulté le ).
  8. (en) « Russian bombers first time use Iranian air base for strikes in Syria », TASS,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. (en) David Cenciotti, « Stunning footage of Russian Su-34 Fullback bombers attacking ground targets in Syria », sur Business Insider (consulté le ).
  10. (en) « Russian Su-34 fighter-bomber shot down over Volnovakha », sur www.ukrinform.net, .
  11. (en) Joyce Sohyun Lee, Sarah Cahlan et Gina Harkins, « Video shows Russian aircrew parachuting from fighter jet that Ukraine says was shot down », The Washington Post, .
  12. (en) « Attack On Europe: Documenting Equipment Losses During The 2022 Russian Invasion Of Ukraine au 20 mars 2022 », Oryx, 14 mai 2022.
v · m
Avions produits par Soukhoï
Chasseurs / intercepteurs
Bombardiers / attaque
Reconnaissance Su-12
Entraînement
Transports
Expérimentaux
Projets annulés
v · m
Avion multirôle (chasseur-bombardier) Cocarde russe
Avion de chasse et de supériorité aérienne
Avion d'attaque au sol
Bombardier (aviation à long rayon d'action)
Avion d'entraînement
Avion de transport
Avion de patrouille maritime
Avion bombardier d'eau
Avion de reconnaissance
Avion ravitailleur
Aéronautique navale
Hélicoptères des Forces aéromobiles de l'Armée de terre
Drone
Retiré du service dans les années 2000
  • icône décorative Portail de l’aéronautique
  • icône décorative Portail de l’histoire militaire
  • icône décorative Portail de la Russie