Torpex

Cet article est une ébauche concernant les armes et la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le torpex (contraction de « torpedo explosive ») est un explosif qui est, à masse égale, 50 % plus puissant que le TNT. Composé de RDX (à 42%), de TNT (à 40%) et de poudre d'aluminium (18%)[1], il a été utilisé durant la Seconde Guerre mondiale à partir de la fin de 1942, notamment pour renforcer l'effet des grenades anti-sous-marine.

L'invention et l'utilisation du torpex comme nouvel explosif, remplaçant le TNT[2], des torpilles américaines permirent notamment de couler, lors de l'opération Ten-Gō, le cuirassé japonais Yamato, navire éponyme de la classe Yamato (le nom du premier navire de la classe donnant son nom à la classe du cuirassé), plus gros cuirassé de la seconde guerre mondiale, muni d'un blindage de 409 mm conçu pour résister aux torpilles au TNT américaines de l'époque[3].

Son nom est lié à son développement initial aux Waltham Abbey Royal Gunpowder Mills (en) pour des torpilles.

Notes et références

  1. (en) « Definition of TORPEX » (consulté le )
  2. (en) « Bliss-Leavitt Mark 7 torpedo », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « 2e Guerre Mondiale - Le cuirassé Yamato - vidéo Dailymotion », sur Dailymotion, (consulté le )
  • icône décorative Portail des armes
  • icône décorative Portail de la Seconde Guerre mondiale
  • icône décorative Portail du Royaume-Uni